Son d'un autre âge

Publié le par Ulfin

Plusieurs jours à marcher, sans rencontrer âmes qui vivent, la seule rencontre que j'ai faite été ce grand et majestueux cerf blanc qui m'est apparu. Jamais je ne serais si j'ai halluciné ce jour là. Alors que la pénombre tombait sur la lande Galloise, une musique venu d'un autre âge me parvint. Je suis attiré par ce son, qui est à plusieurs centaine de mètre. Plus je m'approche, plus je peux discerner les sons. Une ou deux cornemuses mais pas celles que j'ai l'habitude d'entre, pas une 16 pouces, pas un biniou ni une écossaise. Un son comme  venu d'un autre âge, plus deux percussions.

Je m'approche de ce monastère en ruine, la musique se fait de plus en plus présente, envoutante, je la reconnais.  Là derrière un grand feu, je peux deviner 5 formes, comme je l'avais deviné 2 cornemuses et 2 tambours et une cinquième forme dansant derrière les flammes tel une nymphe.

Je suis de plus en pus attiré, j'avance vers eux. Je pose mes sacs par terre et je me laisse porter par la musique, je me laisse porter par la danse des flammes du feu qui semblent suivre rythme de la musique, où bien elles suivent les mouvements de la danseuse qui semble en transe. Je ne fais plus qu'un avec les musiciens, la musique, les flammes, la nature. Je ne sais pas combien je suis resté dans cet état second, quand je suis revenu à la réalité, la musique s'était tu, le feu avait repris une taille normale. Alors que les musiciens posaient leurs instruments, que la danseuse revenait également dans ce monde, je m'approchais du feu pour préparer un breuvage d'un autre siècle.

Je commençais à servir mon breuvage que mes 5 amis viennent s'assoir à mes côtés. Il est loin le temps où Dörnn avec sa cornemuse jouait avec son frère. Depuis Lywenn et son tambour est arrivè ainsi que la cornemuse de Skijor. Le frère de Dörnn ayant du prendre une autre route c'est Bran qui l'a remplacé au tambour. Tous les 4 jouent cette musique envoutante venu du moyen-age il suffit pour cela de regarder les cornemuses de Dôrnn et de Skijor. Le hautbois, et les bourdons sont fait pour résonner se faire entendre, les tambours de Lywenn et de Bran apportent toutes la puissance et magie de leurs musiques. Depuis deux ans Azora à rejoins Acus Vacuum, sa danse ne fait qu'un avec les morceaux, elle semble à chaque fois en transe, la musique la transporte dans d'autres mondes.

C'est toujours un plaisir de les retrouver, d'échanger avec eux. Tous les 5 sont comme leurs musiques plein de générosité, de joie de vivre. Leurs musiques est un voyage dans un autre siècle, se laisser porter par le son et vous êtes ailleurs.

Cet été Acus Vacuum est sur les routes, surveiller prés de chez vous où même si vous devez faire de la route, allez y vous ne regretterez pas d'aller les voir. N'oubliez pas en les rencontrant de leur passer le bonjour d'Ulfin.

Pour suivre toute l'actualité d'Acus Vacuum c'est ici

Publié dans Mon périple

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article