Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

L'Ermite

L'Ermite

Il est des lieux en Bretagne comme partout dans le monde où les histoires vraies et les personnages réels sont si extraordinaires qu'on les croirait tout droit sortis des contes et légendes ou prêts à y rentrer. C'est encore plus frappant dans la forêt de Brocéliande. Les plus sceptiques ricanent et pensent que ce lieu attire les originaux plus farfelus les uns que les autres. Pour les autres dont je fais parti, le personnage dont j'ai fait la rencontre est un druide, je ne dirais pas le dernier plutôt le descendant de Merlin. Alors que je remontais le chemin qui mène au Val aux Fées, en passant à côté du "Pas de la Chèvre" je suis arrivé à la maison dit du Père Jobard.

L'Ermite

L'homme que j'aperçois, le dos appuyé sur la pierre de la façade de sa maison, semble venir d'un autre âge. Une grande barbe blanche, le regarde d'un bleu profond, il est là sans bouger, en communion avec les éléments qui l'entoure. Dans la petite cours devant sa maison quelques brebis avec un grand chien. Je n'ose m'approcher de lui de peur de le déranger.

Une voix pleine calme et pleine de sagesse,"Ulfin approche et vient t’asseoir près de moi."

Je franchis le petit muret qui sert de clôture à la bâtisse, je passe au milieu des brebis, elle ne me regarde même pas, elles n'ont pas peur. Là le grand chien que j'ai vu tout à l'heure qui ressemble à un loup. Plus je m'approche de l'ermite plus je me sens calme et apaisé. Je pose mon sac et m’assois sur le banc de granit auprès de cette homme qui inspire le respect et sagesse.

Nous restons là sans un mot en juste à écouter la nature combien de temps se passe avant que l'homme ne prenne la parole ? Je ne peux le dire le sentiment que le temps s'est arrêté.

L'Ermite

"Ulfin, je sais que tu te poses un tas de questions sur ma présence ici. Je vais essayer d'y répondre. Il y a bon nombre d'années je vivais dans une grande ville, au milieu de son tumulte, de sa folie, sans voir mes semblables. Je ne supportais plus cette vie, du jour au lendemain j'ai tout lâcher, et je suis parti droit devant sans but précis, sans savoir où mes pas me conduiraient. J'ai traversé bon nombre de villes et villages, peu nombreux ont été les gens qui me proposèrent le gite et le couvert pour une nuit. Je voyais bien que je les dérangeais de ne pas être comme eux de vivre comme je souhaitais sans rentrer dans le moule de la société. L'appel de la nature, des forces de la Terre étaient de plus en plus fort. Après avoir marché des années et des années mes pas m'ont conduit dans cette forêt magique, j'étais prêt à vivre ici. J'ai fait toutes les démarches pour acquérir cette masure et ces quelques brebis. Ainsi je ne peux être chassé je suis chez moi. Jamais je ne descends au village, pour me nourrir me demanderas tu? La nature me donne tout ce dont j'ai besoin et je ne prends que ce que le strict nécessaire rien de plus. Le loup qui vit avec moi, me suivait depuis mon passage dans les pâturages des Alpes. Je le sentais sur mes traces, s'approchant de moi lorsque je dormais. Un matin il était assis à mes côtés, depuis ce jour il ne m'a plus quitté. Lorsque je traversais les villages, il le contournait pour me retrouver de l'autre côté sans que personne ne le voit. Depuis que nous sommes ici, dés qu'il sent quelqu'un n'étant pas en harmonie avec la nature il part se cacher. Ici, les animaux, la nature et les 4 éléments de la Terre Mère m'ont enseigné ce que certain nomme sorcellerie, mais qui n'est autre que la sagesse de la nature et des savoirs ancestraux. J'ai vu bon nombre de voyageur comme toi Ulfin qui cherche leur voix intérieure, qui cherche les connaissances venues d'un autre âge. Jamais ici de colère, jamais de jalousie, que le respect et la tolérance;

La voix que tu cherches Ulfin, est en toi, c'est un long cheminement, personne ne peux t'apporter toutes les réponses que tu cherches, car la plupart sont en toi. Je peux juste d'aider ainsi que d'autres que tu rencontreras lors de ton périple à mieux te comprendre.

Ton chemin doit continuer, tu as des réponses à trouver et ta soif de connaissance est grande. Avant que tu ne partes, un dernier mot:" ne vis pas dans le passé, ne cherche pas à savoir ce que sera ton futur, reste dans le présent à l'instant T. Ne regrette pas ce que tu as fait, ce que tu fais et ce que tu feras."

Va maintenant."

Le temps de partir était arrivé, je devais les quitter et jamais les revoir l'ermite et son Loup. En reprenant ma route, je me suis retourné pour le saluer, mais il me fit un signe de regarder devant pas derrière. Le soir dans cette forêt, je crus entendre le hurlement de son loup comme un au revoir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :