Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Menez Are

Menez Are

Lors d'un périple dans cette zone de basse montagne où le Roc'h Raz culmine à une altitude de 385 mètre, cette terre qui fut créée par les Korrils. Les Korrils sont des korrigans des Landes, toutes les nuits ils sortent du royaume souterrain pour danser frénétiquement. Êtres petits, maigres, avec un regard aigu qui nous regardent toujours d'un air moqueur. Ils se déplacent toujours avec un bâton noueux bien plus grand qu'eux.

Menez Are

Les Korrils lors de leurs fêtes nocturnes sont pris d'une telle frénésie qu'ils lancent de lourds rochers ainsi ils ont créé les Monts d'Arrée. Depuis quelque temps, ils ont cessé les lancers de roche mais pas les fêtes.

Menez Are

En marchant dans la lande, à la tombée de la nuit, il faut faire attention de ne pas s'enfoncer dans le Yeun Elez,. Cette large dépression est en fait un marais , où se trouve les portes de l'enfer le Youndig. Le Yeun Elez est situé en contrebas de l'imposant mont Saint-Michel de Basparts. Bien qu'une chapelle s'y situe, c'est un lieu magique, ici ce sont rassemblés les troupes du Roi Arthur.

Menez Are

Une nuit, allongé sous un vieille arbre, proche du mont, je fis un songe guidé par un corbeau. Un bruit terrible autour de moi . Sur le mont et dans les alentours se pressait une splendide troupe. Tétanisé par ce spectacle qui s'offrait à moi, ce n'était que beauté. Des hommes sur des chevaux de grandes tailles, des musiques, des chants et le bruit des armes m hypnotisait . Une troupe dont les cavaliers et les chevaux ne portaient rien que du rouge aux milles nuances. Suivie d'une autre troupe où tous les chevaux avaient la tête d'un blanc immaculé alors que le reste de leur robe était noir de jais. Les hommes portaient des étendards blancs avec le sommet noir. Proche du mont , une troupe de chevaliers montaient des chevaux aux pattes blanches et tenaient des étendards noirs avec sur le haut une bande blanche.

Menez Are

Un homme aux cheveux blonds vint vers moi , armé d'une épée à la poignée d'or, il me dit :

"Je vois dans tes yeux que ton âme s'est ouverte aux enchantements de l'Autre Monde. Viens et suis-moi. Je vais te guider vers celui que bien des poètes avant toi auraient voulu rencontrer. Je suis Ithawc, fils de Mayo,dit Ithawc Corth Bredein, surnom qui m'a été donné lors d'une action honteuse et malhonnête. Lors de la bataille de Camlann, Arthur voulait la paix, mais moi je ne voulais que la victoire pour mon maître. Je devais apporter des messages de sagesse et de bienveillance à Arthur. Je fis l'inverse entraînant désastre et ruine dans les deux camps. Je vis la mort cruelle d'Arthur. Je partis en pénitence en pays Picte à Lec'h Las durant 7 étés et 7 hivers. Le Roi Arthur m'a pardonné depuis l'Autre Monde, je te mène à lui."

Menez Are

Nous nous avançâmes au milieu du tumulte des chevaliers. Arrivés au sommet comme promis , le Roi Arthur était là;

"Si le Roi Arthur est installé sur ce mont, c'est en souvenir de sa victoire sur le géant-ours, mi-homme mi-ours qui régnait ici. Victorieux , Arthur assura à son peuple la souveraineté sur les forces violentes et cruelles de ce monde mais le destin et les hommes ne lui rendirent pas hommage et il dut endurer trahisons et blessures; Le fruit de sa victoire demeurera que si des hommes au fil des siècles restent encore capables d'en saisir la valeur."

Le Roi trônait sur une chaise dorée . Autour de lui , les rondes joyeuses et les danses firent vaciller les flammes des torches et des feux.

Ithwac me dit :

"Regarde bien à la main du roi, l'anneau orné d'une pierre il te permettra de te souvenir de tout ce que nous t'avons dévoilé ce soir. Apprends et transmets les chants anciens, avec respect, fais résonner la joie de vivre parmi les champs, que nos mondes s'unissent dans une commune harmonie."

En me réveillant , j' avais la tête remplie des échos de la musique et des champs du camps du Roi Arthur. une chanson me vint même à l'esprit et je ne pus m' empêcher de la chanter;

"Larout'rae mab ar c'hadour, Lar d'e dad ur beure: " Marc'heien war lein ar bre !"

Marc'hegerien o vont e biou war gezeg bras, glas o liw, oc'h hinteal gant ar riou

Waraok'man Arzhur, roue Arzhur, lein ar menez."

Libre interprétation de "La Marche d'Arthur" du "Barzah Breiz".

Extrait de la chanson "Horses on Avalon" de l'album The Mist of Avalon d'Alan Stivell.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :