Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Tri nox samoni

 Tri nox samoni

Les Tri nox samoni ou les trois nuits de Samonios constituent la première et la plus grande fête de l’année. Elle se situe entre la saison claire qui vient de prendre fin et la saison sombre qui va commencer. Les Tri nox samoni sont trois nuits sacrées qui prennent place dans le mois de Samon (Novembre) considéré comme le premier mois de l’année celtique ancienne.

Ce sont les nuits où le temps suspendu entre ce qui a été et ce qui sera permet une communication « en dehors du temps » avec tout ce qui est fondamental, essentiel, constitutif.

 Tri nox samoni

Moment de rencontre autour de l’ancestralité. Ces ancêtres sont à la fois ceux que nous considérons comme nos ancêtres de sang, d’âme ou d’esprit et aussi d’une manière générale tout ce qui nous constitue et qui est à la base de ce que nous sommes. Moment de rencontre avec « l’Autre Monde » dont les frontières deviennent perméables.

La Tradition nous parle des esprits de Sidh, les mystérieux « gens des tertres », les messagers des Dieux. On dit que pendant ces trois nuits sacrées les Hommes ont accès au Monde des Dieux, sans que cela soit sacrilège.

Dans l’antique tradition, la fête de Samonios est une fête trifonctionnelle, qui concerne donc toutes et tous, visibles et invisibles. Réunion sacrée, au sein d’un cercle élargi au cosmos tout entier.

 Tri nox samoni

Samonios est aussi l’ Œuvre au noir inscrite dans la Roue du Temps. La vie se couche dans le lit de la mort afin de se renouveler. Alternance clair/obscur qui génère une dynamique de vie et de sens.

Semblable à une nuit de l'âme, le temps de Samonios nous confronte aux forces élémentaires, instinctives, parfois dérangeantes. C’est le temps de la rencontre avec notre propre finitude, avec ce qui reste de nous lorsque nous sommes dépouillés de tous les oripeaux des apparences.

 Tri nox samoni

Lieux de toutes les magies, de toutes les transformations génératrices de conscience et de transcendance.

Sont honorés les ancêtres de sang, nos parents, grands-parents, les anciens « Celtes » et leurs figures héroïques, ainsi que la chaîne de tous les Druides qui nous ont précédés…
- L’appel aux esprits et divinités qui président aux transformations et aux passages. Kerridwen, chaudron, traversée des Eaux… Parmi ces transformations/passages celle de la Mort/Vie, qui s’accompagne d’une méditation sur ce qui nous est essentiel. Opportunité de nous confronter à l’être, dépouillé de ses artifices.

Source Clairière de Sequana

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :