Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Elbereth

Elbereth

Elbereth une jeune elfe, venait de perdre son époux ainsi que leur enfant dans le pillage de leur village par des hommes. Les brigands avaient incendié son village, massacrer ses habitants. Ils la laissèrent pour morte après lui avoir fait subir les pires choses. Elle était là, allongée dans les cendres, les bras en croix.

C'est alors qu'elle entendit la voix d'une femme, douce comme une caresse :

"Jamais les dieux n'auraient dû laisser pareil drame se jouer.

Je ne puis te rendre les tiens, mais je peux te rendre ta vie."

Le douce femme lui donna la branche la plus tendre d'un cerisier, et lui dit de tailler dans ce bois un simple cube.

Avant de partir elle lui dit: "Avant qu'il ne sèche, tu déposeras dessus de la rosée, et les larmes d'un être béni, libre de tout mal. Voici les miennes, car elles ont ce pouvoir dit-on…"

Elbereth écoutait attentivement la femme, sa voix lui faisait du bien, l'apaisait. Pour finir elle dit:

"Une fois tout cela fait, chacune de tes larmes qui tombera sur le cube, emmènera avec elle le terrible souvenir. Ainsi tu pourras continuer à vivre."

Elbereth se redresse, et trouve dans sa main une petite fiole contenant un liquide

plus transparent que la plus pure des eaux de montagnes. Elle va près de la rivière avec la branche de cerisier, elle y taille un cube dans la branche la plus tendre. Elle attend le matin, et le baigne dans la rosée. Puis elle ouvre la fiole, et verse les larmes qu'elle contient sur la boite d'oubli.

Pendant quelques instant, elle croit ne plus avoir de larmes à verser, tant elle a pleuré ces derniers jours. La douleur est très forte, et une larme coule sur sa joue.

Elle la recueille dans sa main, et la dépose sur le cube de bois.

Ses yeux se révulsent alors, et elle est prise de convulsions. Elle hurle toutes ses peines, alors que la larme disparait dans la boîte. Puis elle s'évanouit.

A son réveil, elle ramasse machinalement le cube, et se relève. Elle a oublié ses souffrances, le pillage et sa famille morte. Elle a de nouveau le cœur léger, et part sur la route continuer sa vie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :