Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Si loin du Soleil

Après une longue journée d'errance dans les landes bretonnes, une fois n'est pas coutume, je décide de m’arrêter dans l'auberge du "Fut chantant". A l'intérieur une ambiance calme et sereine, pas de lumière forte des bougies sur chaque tables. Je suis attirè par l’alcôve là tout au fond de la salle. Une barde attablé, derrière elle sa harpe posée avec la plus grande délicatesse , elle écrit dans un énorme carnet devant une bouteille de whisky, un Lagavulin 30 ans d'âge et deux verres, le sien avec une dose du breuvage et le second à l'envers. Elle s'arrête d'écrire retourne le second verre, verse une dose de whisky et se tourne vers moi et m'invite à partager sa table.

C'est la deuxième fois que nous nous rencontrons, je ne pensais pas retrouver Morgan of Glencoe ici, c'est une joie de nous revoir. Après avoir échangé nos divers voyages depuis notre dernière rencontre. J'ai plein de question à lui poser sur son livre La dernière Geste "Si loin du Soleil". Que j'ai dévoré et adoré.

- Comment t'es venue l'envie d'écrire ?

​C'est une histoire plutôt mignonne... Quand j'étais enfant, j'adorais raconter des histoires à mon petit frère. Je me rappelle lui raconter les toutes premières à quatre ans - il en avait deux - ou quelque chose comme ça. En grandissant, j'ai appris à écrire. J'ai continué à raconter, à l'oral et à l'écrit, et voilà. Mes histoires sont devenues de plus en plus longues, de plus en plus complexes, et... voilà. ​

- Pourquoi le mélange entre la culture japonaise et le petit peuple européen ? ( NB: J'ai adoré ce mélange )

Oh, il n'y a pas que le Petit Peuple celte, là-dedans. Les Selkies sont certes issues des légendes écossaises, mais pour le reste... ça vient d'un peu partout. à force de voyager entre les mondes, on découvre pas mal de choses. Je crois que le monde de la Dernière Geste est vraiment fait de références d'un peu partout, japonaises, européennes mais aussi.

- Yuri ne reflète-t-elle pas le combat de toutes les femmes dans ce monde patriarcal ? (merci, c'est tellement vrai ce que tu écris malheureusement )

Chaque femme, chaque fille vit un combat différent, à sa manière. Certaines en se conformant à ce que la société leur impose, d'autres en le rejetant, d'autres en en jouant, d'autres en le détournant... comme dirait Gabrielle, "nul ne peut dire ainsi font-elles toutes"... Cependant, le fait que 50% de la population humaine soit privilégiée par rapport à l'autre est d'une absurdité monumentale, tout comme n'importe quelle discrimination. La seule différence du sexisme face aux autres discriminations, c'est que ce n'est pas une "majorité" qui discrimine une "minorité"... Parce que les femmes ne sont pas une minorité. C'est la moitié de l'Humanité. Après, le Japon est une société extrêmement machiste que j'ai voulu une héroïne japonaise. ​Je voulais que Yuri soit un paradoxe, le paradoxe d'une personne à la fois considérée comme incapable, alors qu'elle l'est (c'est un personnage plein de ressources, de débrouillardise et de curiosité), et puissante, alors qu'elle ne l'est pas (c'est son père qui prend toutes les décisions à sa place !)

Mais Yuri, en soi, est encore une privilégiée : elle est née dans un milieu favorisé, a reçu une excellente éducation et son père l'aime, c'est déjà énorme. Beaucoup de petites filles n'ont pas le quart de cette chance dans un monde malheureusement bien plus réel.

Le combat de Yuri, donc, est unique, parce qu'elle est unique et que chaque femme, chaque petite fille, est unique également.

Mais si voir Yuri se battre, se découvrir, grandir, envoyer paître ses certitudes, peut aider quelque part une adolescente, une jeune femme, mais aussi un adolescent ou un jeune homme à se libérer et à vivre pleinement la personne qu'elle/il est, alors... Alors, peut-être, ...

- Tes descriptions des fées sont tellement réalistes que j'en déduis que tu les côtoies régulièrement ?

Rien n'est invisible à qui sait regarder, et le monde chante pour qui sait écouter.​

- Je me suis beaucoup attaché au personnage de Bran, comment est-il né ?

​Dans l'Océan Atlantique, un peu au large de l'île d'Ouessant, dans le pan de mer que les Selkies nomment Irwazh, et qui est un peu plus grand que l'actuelle mer d'Iroise. Mais on aura son histoire dans un roman à part, si le cycle principal marche assez bien pour que je puisse écrire tout ce que je veux dans cet univers...

Mais c'était pas ça, ta question, hein ?

Bran est l'un des tous premiers personnages de la Dernière Geste, avec Yuri, Pyro et Shadow (oui, le chat qui change de couleurs). Elle a beaucoup évolué depuis, d'ailleurs, mais elle a toujours eu ses cheveux bleus, sa harpe et un caractère pourri. Je voulais un personnage avec assez de troubles mentaux pour employer un psy à plein temps, et assez de sensibilité pour soulever des montagnes. Bran est un personnage extrême à tous points de vue... Je voulais le plus grand contraste possible avec Yuri, qui est réfléchie, analytique, civilisée et altruiste : Bran est spontanée, impulsive, sauvage... et égoïste.

- Le monde de Keltia n'est t-il pas le monde dont tout le monde rêve ?

Keltia, le mini-pays plutôt pauvre, cerné par trois superpuissances et un océan déchaîné, où le climat est abominablement rude, et qui ne doit sa liberté qu'à un coup politique aussi audacieux que précaire ? Oui, fées et humains y vivent ensemble, mais ils affrontent leurs propres défis au quotidien... Je pense qu'ils ont fondé, devant l'adversité, la seule société qui pouvait vraiment fonctionner sur une terre aussi dure, mais je ne pense pas qu'elle soit idéale pour autant. Il n'y a pas d'idéal dans le monde de la Dernière Geste, mais il y a bien une ou deux solutions pas trop mauvaises... On la découvrira mieux dans les tomes suivants...​

- Je suppose que c'est volontaire de ta part de faire se rapprocher le Taliesin de ton livre avec le vrai ?

​Oh, c'est parce que c'est le vrai, en fait, j'y fais très attention. Taliesìn est un personnage qui ne se laisse jamais lier par des contingences telles qu'appartenir à un univers particulier... Il va, il vient, et il a décidé de s'installer un peu dans le monde de la Dernière Geste. Merci à lui, d'ailleurs, sa présence est vraiment une petite bénédiction.

- Sans dévoiler la fin est ce que cela ne t'a pas arraché le cœur que cela finisse ainsi? Je pense que je ne suis pas le seul à avoir espéré une autre fin?

​Personne n'a pleuré autant que moi sur ce roman. Sérieusement. D'abord, parce que j'ai pleuré ​sans m'arrêter en écrivant les quatre derniers chapitres, et qu'écrire, c'est vraiment plus long que lire. Ensuite, parce que j'ai pleuré à nouveau à chaque relecture. Y compris celles pour relire la grammaire et l'orthographe, et même celles pour faire la mise en page. Je veux dire, quand l'épreuve papier est arrivée, je l'ai ouvert au hasard et une phrase du sixième chapitre a réussi à m'évoquer la fin et à me re-faire pleurer. Donc. Oui. ça m'a arraché le cœur à la petite cuiller et ça a versé du sel sur la plaie. Plusieurs fois.

Heureusement, ce n'est pas la fin. Ce n'est que le début.

- Qu'est-ce que cela fait d'être au top des ventes sur Amazon ? ( http://https://www.amazon.fr/Si-loin-Soleil-Derni%C3%A8re-Geste-ebook/dp/B01HOJLUCG )

Malheureusement, ça fait un bail que Si loin du Soleil n'y est plus... Mais il ne tient qu'à vous d'inverser la vapeur !!!​

- Dis-moi Morgan est-ce que l'on peut espérer avoir une version papier de ton livre? ( NB:Tu m'en réserves un tout de suite )

Tu seras comblé d'ici une semaine, quinze jours maximum... J'ai reçu les épreuves papier le 8 août. Le temps de faire le dépôt légal et...​

-A quand le volume 2 ?

Dès que j'ai fini de les écrire, relire, mettre en page. Le tome 2 est écrit aux deux tiers/trois quarts, vous ne devriez attendre que quelques mois. Y'en a 5 de prévus en tout, plus une poignée de préquels. Je ne pouvais décemment pas faire apparaître Sir Edward si peu de temps, et puis avouez... vous avez aussi envie de savoir comment tout a commencé !​

​Et je les publierai en feuilleton entre deux tomes de l'histoire principale.​

- "si loin du Soleil" prends ton son sens en te lisant mais pourquoi ce monde si loin de la lumière?

Parce que l'essentiel est invisible pour les yeux !

- Avant que je reprenne la route que puis-je te souhaiter ?

Que mes nombreuses publications de l'année se passent bien ? Entre le préquel de Sir Edward, le tome 2 de la Dernière Geste, et toutes mes activités annexes... J'ai un peu de travail ! Et toi, on te souhaite quoi ? ​

- De continuer mes errances et de faire toujours d'aussi belles rencontre.

Ma phrase finie Morgan prend sa harpe pour mon plus grand plaisir, les notes sont douces et me portent. Je suis hypnotisée par ses doigts qui dansent sur les cordes. Soudain il n'y a plus qu'une aura blanche là ou 2 secondes plus tôt Morgan of Glencoe la barde jouait. L'énorme livre n'est plus là, il ne reste plus que la bouteille de Lagavulin et mon verre. J'enfourne les deux dans ma musette, je ne les ressortirais qu'à notre prochaine rencontre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :