Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Keris -2/2-

Keris -2/2-

Le début du récit est ici

Sans vraiment comprendre ce qui m'arrive me voila avec Cheffig sur son bateau au milieu d'un océan déchainé. Des paquets de mer explosent sur le navire, fort heureusement Cheffig est un habile marin qui connaît le moindre caillou de la baie. Mais là, devant nous il tend le bras "Là, le caillou." Nous en prenons le direction, il affale la voile, mouille l'ancre.

Le caillou ressemble à un donjon minéral, de l'eau jusqu'à mi-taille nous progressons vers Roc'h ar Brini qui semble enveloppé d'un halo bleu. Nous gravissons des marches taillées par l'homme dans le rocher, arrivons sur une place faite d'ivoire, de marbre bleu, rouge. Face à nous, une grande bouche obscure semble nous attirer. Cheffig sort deux lanterne de sa besace, il m'en tend une et nous avançons vers la gueule géante.

Keris -2/2-

Arrivé dans une grande salle voutée, des alcôves l'entourent , dans chacune des statues de dragons. Nous empruntons le couloir face à nous, une salle encore plus majestueuse, sur les murs des scènes gravées dans la roche avec finesse et minutie.

-Une scène de banquet, des femmes avec de longues chevelures décorées de coquillages, de fleurs, des fruits, des mets sur des tréteaux.

-Ici une scène de bataille, des guerriers alignés, armés de longues épées à la lame courbe et de trident. Au dessus d'eux des dragons, "les dragons de Keris". Face à cette armée des hommes agenouillés, portant sur leurs visages la terreur.

-Sur le troisième mur un plan de la cité correspondant aux descriptions de Cheffig, les façades des palais, une haute bâtisse ornée de colonnes sculptées de monstres marins, les remparts, les portes écluses, le port. Tout y est même la tour en pierre noire dépassant toutes les autres demeures, le palais de Dahut. Nous l'avons trouvé.

Keris -2/2-

Alors que Cheffig s'attarde sur le quatrième mur, je ne pense qu'à une chose partir avant d'être prisonnier du Caillou. Le fracas énorme du ressac retenti comme le tonnerre dans le rocher creux. Cheffig a le regard perdu dans le profil féminin de la parois. Je la reconnaît c'est Dahut, ses long cheveux ondulent autour de son visage d'ange et ses yeux de madone expriment une douceur infinie. " Ulfin entend-tu cette mélodie cristaline du son de la harpe?"

Un nouveau coup de boutoir ébranle le rocher. Cette fois nous devons regagner de suite le navire. Je tire le bras de Cheffig , nous avalons les escaliers, traversons le couloir. Franchissant la dernière voute, une niche avec un symbole sur le rocher nous attire. Le symbole de la pièce d'or. Cheffig met la main dedans, d'un geste brusque il ramène sa main et disperse sur le sol au milieu des algues et des galets un monceau de pièces d'or... Cheffig remplit fiévreusement sa besace alors que je lui cri "NON, avançons laisse cet or ici, sa place est sur le Caillou."

Keris -2/2-

Sa besace pleine à craquer il me rejoint dehors sur la place. Je monte dans le navire, alors qu'il descend les marches, avance dans l'eau vers le navire une lueur éclaire l'océan en furie. Un sifflement déchirant retenti, il bloque sa course alors que je l'encourage à continuer. Nous levons la tête, de longues silhouettes ailées tournoient au-dessus de nous, une douzaine d'une taille hors du commun. Soudain l'une plonge vers nous, nous sommes pétrifiés. La silhouette grossit, un corps massif bardé d'écailles luisantes, une longue queue épineuse, deux ailes démesurées, deux grands yeux jaunes qui éclairent une gueule énorme. Les dragons de Keris. J'ai juste le temps de me protéger derrière un fut qui est sur le navire. Le dragon se cabre à quelques mètres du Caillou et crache une longue langue de feu. Un à un les dragons plongent , crachent des flammes, l'îlot semble en feu, Cheffig est prisonnier du Caillou. Des dragons plongent dans les flôts, d'autres dans le rocher creux.

Keris -2/2-

Les amarres cèdent, je dériveà bord de l'embarcation. Cheffig ne m'entend plus, le caillou disparaît, Roc'h ar Brini est bientôt couvert et redevient territoire de légendes.

Cheffig comme tous ceux de sa famille n'a pas entendu couiner la carriole de l'ankou. C'est l'océan qui à finit son boulot.

Peut être que le grand rocher creux et les derniers dragons de Keris surgiront de nouveau dans cent ans ...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :