Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Cailleach

La Cailleach qui peut se traduire par "sorcière" ou par la vieille femme. Je ne peux affirmer à quoi elle ressemble précisément, je ne l'ai aperçu qu'une fois lors d'une nuit de Samain. Son corps est décharnée, sa peau porte les stigmate de longue vie ses rides profondes sont elles qu'un vieux parchemins. Son visage livide est figé d'un effroyable rictus. Autour de son cou elle porte un collier fait de dents d'ours et de défenses de sangliers. Dans sa main droite une baguette de bouleau lui donnant le pouvoir sur le temps et les éléments.

La Cailleach est une très vieille femme à Samain qui va rajeunir graduellement  pour apparaitre à Beltain sous la forme d'une jeune et belle jeune femme. Lors de la nuit de Samain si vous entendez une corneille la Cailleach n'est pas loin, l'oiseau est toujours posé sur son épaule gauche. C'est une femme dangereuse au mauvais caractère qu'il ne faut pas tromper ni importuner, n'oublions pas qu'elle est la reine de l'hiver.

 

Cailleach est l'une des plus grandes déesses du Monde Celte, elle peut renouveler sans fin sa jeunesse, elle contrôle les saisons et les températures. Elle est la déesse des rêves et de tout ce qui se dégage de notre inconscient.

Elle règne sur l'agriculture, la terre et la nature, les familles et les tribus, pour avoir ses faveurs il faut arranger de manières harmonieuses des pierres sacrées. Par compte qui lui manque de respect verra s'abattre sur lui et ses proches les plus terribles maladies et malédictions.

Tous les ans, le premier fermier a finir sa moisson doit faire une poupée de blé représentant Cailleach à partir d'une partie de sa récolte. Il la donnera au prochain fermier qui finit sa moisson, et ainsi de suite. Le dernier fermier aura la responsabilité de prendre soin de la poupée, représentant Cailleach, jusqu'à la moisson de l'année suivante.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :