Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Le pluriel en Quenya

En Quenya beaucoup d'informations grammatical sont contenues dans la terminaison des mots. Entre autres, le pluriel est exprimé en ajoutant une terminaison au nom. De manière à pouvoir déterminer quel pluriel doit être utilisé, nous pouvons grouper les noms en trois classes selon la terminaison de leur forme basique (le nominatif non réfléchi). On trouve trois différents groupes de noms:

- Le premier groupe se compose de noms qui se terminent par "a, o, i et  u" aisni que (au nominatif.

- Le deuxième groupe est composé de tous les noms se terminant par "ë".

-Le dernier groupe est formé des noms restant, qui se terminent par une consonne.

 

Les noms du premiers groupe froment leur pluriel en ajoutant un "R" à la forme basique:

alda (arbre) = aldar (arbres)

meldo (ami) = meldor (amis)

tari (reine) = tarir ( reines)

tië ( chemin) = tiër ( chemin)

 

le second groupe forme sont pluriel en remplaçant le final par un i.

lamë (langage) = lami (langages)

lassë (feuille) = lassi (feuilles)

Enfin le troisième groupe forme son pluriel en ajoutant i à la consonne finale:

aran (roi) =arani (rois)

 

Malheureusement, quelques mots comportent une difficulté: ces mots montrent une forme raccourcie au nominatif singulier qui n'est pas identique à la forme basique (le radical) à laquelle les terminaisons sont ajoutés. Prenons l'exemple de oron (montagne) dont le radical est oront. ceci signifie que le pluriel de oron n'est pas oroni mais oronti. La même chose peut se produire avec des noms tel Hisiel  dont le radical est Hisiell dont le radical est Hisiell.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :