Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Korrigan

L'une de nos premières rencontres avérée avec le petit peuple c'est produite il y a 3 ou 4 ans en Bretagne. Avec Brisane nous étions logés dans une ancienne longère réaménagée et une nuit la rencontre eut lieu. Il était environ 23h 23h30 nous étions couchés à l'étage, nos chiens étaient au rez-de-chaussé. Nous venions juste d'éteindre la lumière, quand, venant de l'étage en dessous de nous un éclat de rire nous a fait sursauter dans notre lit. Au début j'ai cru que mon imagination se jouait de moi, étant tout juste dans la phase d'endormissement, j'ai su que mon inconscient y était pour rien quand Brisane m'a demandé "Tu as entendu ? .Il y a quelqu'un en bas." Comment quelqu'un avait pu s'introduire dans la maison sans que les chiens n'aboient ? Impossible. Il se passait quelque chose d'étrange. Un second rire avec des bruits de pas sur le sol, mais tellement discret. Je devais en avoir le cœur net, je devais descendre pour voir se qu'il se passait. Je descendais l'escalier, avant que je n'ai le temps d'allumer la pièce d'où venait les rires deux petits yeux brillants me regardaient. J'allumais et allais vers eux, plus rien, plus personne. Je finissais le tour des pièces du rez-de-chaussé, personne, aucune peur, aucune inquiétude dans le regard des chiens. Je décidais de retourner me coucher et verrais demain.

Cela serait mentir de dire que nous avons passé une bonne nuit. Elle fut courte et je me réveillais environ toutes les demis heures. Levé avec le soleil, je descendais  avec toujours le souvenir de ses petits yeux. J’examinais minutieusement l'endroit où je les avais vu, pas de petites crottes, cela ne pouvait donc pas être une souris. Une chose m'interpella, le comportement de l'un de nos chiens, Fox avait une joie de vie que nous ne lui connaissions pas, comme si il avait rencontré un vieil ami, il était heureux. Je venais de comprendre, nous avions un korrigan dans la maison, c'est lui que j'avais vu furtivement quand j'étais descendu et qui avait ri. C'est lui qui avait rendu Fox si joyeux, rien d'anormal puisque les animaux sont beaucoup plus sensible à la présence du petit peuple.

Avant de préparé le petit déjeuné, j'installais une petite assiette avec un peu de lait et du pain frais pour notre korrigan. Durant tout notre séjour la première chose que je faisais été de lui mettre de la nourriture. Nous ne l'avons plus entendu les nuits suivantes mais nous étions sur qu'il était là. Cela me rappelait certaines choses inexplicables que j'avais vécu des années bien avant.

 

Histoire bassée sur des faits réels.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :