Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Esprit de l'eau

Mes pas m'ont toujours emmené vers des lieux étranges et fantastiques. Je n'ai jamais choisi de destination avant de me mettre en route. Généralement je prends le sentier qui m'inspire sans savoir ce que je rencontrerai.

Photo: @Chris North

La forêt dans laquelle je me trouvais, venait de changer. Elle était sombre et devenait plus claire, laissant apparaitre des roches qui n’existaient pas avant. Sur ma gauche, je percevais le son de l'eau qui coulait, sur ma droite le calme, pas un bruit, nul chant d'oiseau. Je me décidais pour le bruit de l'eau. Elle était proche, je l'entendais de plus en plus. Descendant des marches taillées dans la roche, je l’apercevais, là, s'écoulant tranquillement, apaisante. Je décidais de la suivre, dans ma tête le son d'un violon se faisait entendre, une douce mélodie au rythme de la rivière. J'étais attiré, je devais avancer. Le courant se faisait de plus en plus rapide, tempétueux, violent. Le violon qui résonnait en moi s'accélérait. En plus de la musique je sentais que quelqu'un, un syphle tentais de pénétrer mon esprit. Je luttais de toutes mes forces tout en suivant ce cours d'eau devenu torrent.

Photo: @Chris North

Mon chemin s’arrêtait alors que la rivière devenait cascade.Je ne savais pas comment descendre, mais je devais arriver à cette étendue d'eau qui était sous mes pieds avant que la nuit ne tombe. La musique était de plus en plus forte. Plusieurs fois j'ai manqué me rompre les os, mes pieds glissant sur les pierres mousseuses et humides. Là, au milieux de l'étendue d'eau au pied de la cascade la source la musique qui m'attirait: une Nokken. Cet esprit de l'eau à la belle apparence jouait du violon. Je me posais, captivé par la musique, ensorcelé par le son de son archet sur les cordes. Je n'avais pas vu passer la nuit qui m’enveloppait dorénavant. La nokken pénétra me par télépathie, mes pensées étaient transporté dans des visions étranges et horrifique.

Revenu à moi, je perçu le calme qui m'entourait. Le soleil pointait ses premiers rayons alors qu'un vent glacé m'obligea à rester durant deux jours dans un minuscule abri sous la roche. La nokken en plus de m'avoir imposé des visions sombres, m'annonçait la venue d'une période  glaciale ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :