Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Lévrier blanc

Fionn Mac Cumchaillle guerrier des terres d'Irlande avait une sœur nommée Tuiren. Elle était si agréable que tout le monde l'aimait, sauf une sorcière du nom d'Ukdelv qui était jalouse de sa bonté et de la beauté de Tuiren, et de ses longs cheveux blonds. Un jour, Ukdelv se rendit au château de  Turien et d'un geste transforma la princesse en lévrier irlandais. Comme Tuiren était blonde et belle, le chien fut beau également, avec un pelage blanc comme neige. Ukdelv prit Tuiren par la peau du cou et la traîna vers la maison d'un homme très grincheux nommé Fergus.

Fergus n'aimait pas les chiens, quand il vit Ukdelv avec le grand lévrier blanc  s'approcher de sa demeure il courut se réfugier à l'intérieur de sa chaumière, ferma la porte et cria:

- "Ce chien ne rentre pas ici, Ukdelv, il est sale, il pue et il laissera des poils partout."

Turien le regarda tristement et essaya de lui lécher la main. Il la repoussa

- "Mais Fionn veut que tu prennes se chien." dit Ukdelv. Elle était sûre que Turien serait malheureuse chez Fergus.

Comme tout le monde faisait ce que disait Fionn, Fergus soupira et laissa entrer le chien dans sa maison. Ukdelv sourit en regardant Turien suivre Fergus, la queue entre les jambes et les oreilles baissées.

Mais si la sorcière put changer l'apparence de Turien, elle ne put changer sa nature. A chaque fois que Turien voyait Fegus, elle essayait de le lécher ou de jouer avec lui. Elle était triste quand il était absent. Elle devint la meilleur chien de chasse du pays, Fergus passa beaucoup de jours heureux à chasser avec elle dans les forêts, montagnes et marais.

Plus le temps passait, plus Fergus s'attachait à Turien "Cette chienne est presque humaine!" disait-il à ses amis, sans savoir qu'elle l'était. Il l'appela Princesse, sans savoir qu'elle l'était aussi. Il fut enchanté quand elle apporta deux chiots qu'il nomma Bran et Sceolan. Ils jouaient souvent par terre  près du feu et il riait en les regardant. Il pensa parfois que Princesse avait l'air de sourire elle aussi.

La vie de Fergus était bien plus heureuse avec Turien. Mais Fionn cherchait sa sœur,  il avait peur qu'il ne lui fut arrivé un malheur. Il utilisa son pouce magique et découvrit qu'elle était dans la maison de Fergus. Il s'y rendit et dés qu'il vit le grand chien blanc, il sut que s'était Tuiren. Elle courut vers Fionn et posa ses pattes sur ses épaules, en lui léchant le visage.  Fergus explique à Fionn comment il avait eu ce chien. Ils comprirent qu'Ukdelv avait ensorcelé Turien. Ils allèrent ensemble chez la sorcière et l'obligèrent à rendre à Turien son apparence humaine. Fergus était triste de perdre son chien fidèle mais Fionn lui donna un nouveau chiot pour compagnie. Bran et Sceolan restèrent avec Fergus aussi et devinrent de bons chiens de chasse.

Turien, elle fut heureuse de retrouver sa famille et ses amis. Mais sa vie dans la peau d'un chien l'avait changée. Parfois elle avait envie de sauter de joie quand quelqu'un proposait une promenade. A table, elle avait parfois envie de prendre un os et d'aller le ronger tranquillement au coin du feu. Cela lui manquait d'aller courir les lapins, se rouler dans l'herbe, se gratter l'oreille avec son pied ou lécher les gens qu'elle aimait et mordre les gens qu'elle n'aimait pas. 

Parfois dans les soirées d'été, Fionn trouvait sa sœur assise dans l'herbe dans le jardin du château à regarder le ciel et humer le vent, comme si elle attendait quelqu'un l'appeler pour rentrer à la maison.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :