Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

That's a long way to hell

"That's a long way to hell" est le nouveau roman de Marianne Stern aux éditions Livr'S. Les premiers mots qui me viennent une fois la lecture finie sont "Sex, Drug and Rock&Roll", je pense que c'est ce qui résume le plus simplement l'histoire de notre anti-héros.

2064, la Russie a la main mise sur l'Europe de l'est, le gouvernement soviétique contrôle tout, la littérature , la musique... Le NéoBerlin n'y échappe pas, ville coupée en deux par le fleuve Havel, à l'ouest de ce dernier, un no man's land où qui y va n'en revient pas vivant. D'emblée, L'auteure nous plonge  dans une ambiance lourde et pesante qui nous rappelle l'une des périodes les plus  noires de notre histoire.

Photo: @Chris North (Draconian)

Hans, guitariste  vouant un amour sans faille pour sa guitare Carrie convainc son ami Max de se lancer dans la folle aventure de son  groupe de Death Métal "Guns of Berlin". La notoriété du groupe ne tarde pas à émerger tout comme  la descente aux enfers du leader Hans. La drogue et la violence deviennent son quotidien. Alors qu'il semble avoir le fond du trou, il s'enfonce encore plus quand il commence à voir des fantômes. Sont-ils réels ou sortent-ils de son cerveau de toxicomane ? C'est ce que l'on découvrira à la fin.

Après avoir eu du mal à me mettre dedans, ne sachant pas où l'écrivain voulait m’emmener, le rythme qu' a pris  l'histoire au fur et à mesure de mon avancée  m'a donné l'envie de  connaître la fin de l'histoire de Hans et des "Guns".

A lire. Pour vous procurer "That's a long way to hell", cliquez sur la couverture du roman.

Pour la petite histoire, cet  article a été écrit en écoutant Draconian.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :