Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'univers d'Ulfin

Un voyage dans un monde contemporain et de légende.

Each Uisge

À peut prêt partout les créatures maléfiques sont nombreuses et sont encrées dans nos esprits. En Écosse il existe l'each uisge qui se traduit littéralement "cheval d'eau". L'each uisge est très proche des kelpies que l'on retrouve chez les scots mais en beaucoup plus dangereux. Ce cheval d'eau est un esprit maléfique de la mer et des lochs. C'est la créature marine la plus dangereuse de toute l'Écosse.

Il peut prendre l'apparence d'un cheval, d'un poney ou d'un homme. sous sa forme humaine il est très élégant et courtise les jeunes femmes. Un seul moyen de le reconnaître les élodées, ces plantes aquatiques flottantes dont seul les petites fleurs blanches éclosent à la surface de l'eau qui sont présentes dans ses cheveux. Sous sa forme équine,l'each uisge est très souvent un très beau cheval blanc ou noir, il leurre les humains hommes et femmes en les incitant à monter sur son dos. Il  les emporte au fond de l'eau afin de les noyer, puis de les dévorer ne laissant que leurs foies.

Toute fois, il existe une manière de contrainte un each uisge pour qu'il nous obéisse le rendant ainsi inoffensif. Lui voler sa bride qui est très souvent noire. L'obéissance des each uisge ne dure jamais très longtemps car les enfants lui rendent cette bride entraînant une vengeance terrible et immédiate sur celui qui l'avait capturé et sa famille.

Dans les "More west highland Tales" McKay's nous raconte cette histoire:

« Un forgeron de Raasay perdit sa fille à cause d'un Each Uisge, mais lui et son fils se cachèrent dans une forge où ils créèrent une série de grands crochets. Ils firent rôtir un mouton en le chauffant jusqu'à ce que les crochets soient incandescents. Un grand brouillard se leva de l'eau non loin, l'Each Uisge sortit des profondeurs et se saisit du mouton. Le forgeron et son fils en profitèrent pour éperonner la créature avec les crochets rougis qui s'enfoncèrent dans sa chair. Après une courte lutte, le cheval cessa de bouger. Dans la matinée, il ne restait plus rien de la créature en dehors d'une substance semblable à de la gelée. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :